Combien y a-t-il de personnes dans un ménage canadien?

Des versions téléchargeables de cette activité sont disponibles dans
les formats suivants :

(RTF, PDF)

Nota : Enseignants, voir les Notes de l’enseignant.


ImageCette activité vous permet d’examiner les différences qui existent entre les trois mesures de la tendance centrale (la moyenne, la médiane et le mode). Vous pouvez également constater l’effet de la taille de l’échantillon sur chacune des mesures.

Dans cette activité, vous serez appelé à répondre à la question « Combien y a-t-il de personnes dans un ménage canadien? »

  • Obtenez, sur le site Web Recensement à l’école, un échantillon de données aléatoire de 10 personnes. Pour ce faire, cliquez sur « Données et résultats » dans le menu vertical et suivez le lien vers l’outil « échantillonneur aléatoire ».
  • À l’aide l’échantillon que vous avez obtenu, déterminez la moyenne, la médiane et le mode du nombre de personnes dans un ménage canadien.
  • Inscrivez ces données dans le tableau ci-dessous.
  • Répétez cet exercice en utilisant des échantillons de 50, 100, 150 et 200 personnes.
  • En dernier lieu, choisissez votre propre taille d’échantillon à la dernière colonne.

Taille de l’échantillon

 

10

50

100

150

200

(-----)
Moyenne            
Médiane            
Mode            

Lorsque votre tableau est complet, répondez aux questions suivantes en fonction de vos observations :

  1. Est-ce que la taille de l’échantillon a un effet sur l’une ou l’autre des mesures de la tendance centrale? Si oui, inscrivez la ou les mesures en question et décrivez l’effet.
  2. Dans le tableau ci-dessous, écrivez les avantages et les désavantages de décrire des données selon chacune des mesures de la tendance centrale.
  3. Si l’on vous demandait combien de personnes il y a dans un ménage canadien, quelle mesure utiliseriez-vous pour répondre à la question? Pourquoi? Discutez de vos résultats avec un autre groupe.

Mesure

Avantages

Désavantages

Moyenne    
Médiane    
Mode    

Contribution de Florence Glanfield et Janelle Tang, University of Saskatchewan.


Ce contenu a été publié dans 4e annee a secondaire 2, Activites pedagogiques, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.